Pages

Des boites à chaussures, à photos, à tissus, de couture, à thé, à bijoux...
Des boites en fer, en carton, en bois, en osier pour ranger, oublier et retrouver...
Des bobines pour la couture, le plaisir des couleurs et les promesses qu'elles contiennent...

Ne croyez pas que je sois ordonnée, c'est loin d'être le cas ... mais on ne sait jamais !

dimanche 19 février 2017

Quilting bee à la française !



Alice, l'auteure du blog "Blossom Quilt & Craft" a organisé pour cette année un quilting bee auquel je vais participer.

 Blossom Quilt & Craft

Cette initiative me ravit et je suis très motivée.

Un quilting bee était à l'origine une réunion de quilteuses qui se retrouvaient pour coudre et matelasser ensemble un quilt. Comme des petites abeilles besogneuses.  A l'époque c'était aussi un événement social permettant aux femmes d'une communauté (parfois dispersée) de se retrouver ensemble.



Ce quilting bee à la française est constitué d'un groupe de 12 personnes. (moi c'est celle qui porte des lunettes, et on voit même la petite puce d'Alice qui attend avec impatience son quilt)

Chaque mois, chacune à son tour, est nommée "reine" de la ruche et elle envoie à tout le groupe les instructions pour coudre un bloc.  Elle indique la taille, ses préférences pour les couleurs à utiliser et puis chaque petite abeille du groupe a un mois pour faire un ou deux blocs qu'elle envoie ensuite à la reine.

Nous avons reçu les premières instructions début janvier, et Alice notre reine nous a demandé de lui faire un bloc "Coeur".
Voici quelques participations et un aperçu du résultat à venir.



Pour le mois de février c'est Corinne qui a l'honneur d'être notre reine, et elle nous a demandé de lui faire ce mois un bloc comme celui-ci :


et voici mon interprétation

 

Comme je couds essentiellement à la main, cela me fait plaisir de me replonger un peu dans les méthodes de coupe au cutter et la couture machine.  Avec un peu trop d'enthousiasme peut-être, car j'ai du découdre...ayant confondu l'endroit et l'envers !


Et maintenant j'attends impatiemment le mois de mars !

jeudi 29 décembre 2016

Cartonnage


Un stage de cartonnage - une envie qui me tenaillait depuis bien de temps.
Faut bien justifier le titre du blog n'est-ce pas ?
Je me suis décidée. 


Et voici le résultat




Une mallette à malices !

C'est un stage d'une journée, organisé par Dominique Augagneur.  La formule m'a beaucoup plue. plus d'infos par ici

La mallette est devenue une belle boite à couture qui a trouvée sa place chez ma belle-fille.

Vous souhaitant tous une très bonne année 2017, 
je vous dis à très bientôt !





lundi 13 juin 2016

Vie de Chateau

Non je n'ai pas gagné au loto.
Non, je n'ai pas hérité.
Je n'ai pas non plus dévalisé un banque...


Nous avons passé le week-end chez notre fils, qui lui non plus,
n'a pas gagné au loto, ni hérité, ni fait fortune d'une façon ou d'une autre, mais chez qui nous avons fêté le baptême de notre petit-fils.

Pour l'occasion, nous avons logé dans des chambres d'hôtes qui se trouvent dans le chateau avoisinant.

Les chambres sont belles et accueillantes.


Les lits sont couverts de quilts ou de boutis.


Sur les murs ou en guise de têtes de lit, tout le château est décoré
avec des tapisseries,


qui à la première vue ont l'air anciennes.
mais ce sont des patchworks, piécés et/ou appliqués avec des embellissements, faits entre autres avec des velours, des tissus d'ameublement, des toiles de Jouy, des tapisseries au point de croix.

Un vrai travail d'art.

J'adore !

Et un grand bravo à cette artiste dont je ne connais malheureusement pas le nom.

Et si jamais vous faites un petit tour dans le Périgord, je vous recommande chaudement ce lieu magnifique.





 

lundi 25 avril 2016

Tissu fetiche


vous connaissez,

Le coupon de tissu irresistible dans une solderie et qu'on ne peut absolument pas résister.

Je me suis toujours amusé avec la couture, même bien avant le patchwork.  
Et je conserve, je range, je perds, j'oublie et.....
je retrouve.
Ce tissu, on le retrouve aussi dans quelques patch

Ici, plusieurs fois dans la couverture d'Emilie


Ou ici, sur le couvre-lit de Paul,


Ou ici tant que petit panier.
Le matelassage avance, lentement mais sûrement


Je l'ai acheté il y a presque 30 ans chez Toto
A l'époque je me suis fait une jupe culotte 
et dans l'enthousiasme de la création (le flow !!!!)
un bloomer pour mon fils et....
une collerette pour mon chat !


Les enfants s'amusent

 

samedi 25 juillet 2015

L'école est finie...

et le top de mes petits paniers aussi !!!
Enfin !

Et maintenant le matelassage. Le top vu en entier mais pas encore tout à fait fini.  Les bordures ont pris un peu plus de temps que prévu.


Pour le mettre en sandwich, j'ai bien pris mon temps, car le quilt est grand (2.75 * 2.75) et la doublure, une toile de jouy que j'avais précieusement gardée, ne fait que 2.80 m de large.  Donc pas beaucoup de marge !
J'ai procédé en 2 temps. D'abord le molleton sur la doublure.

Le molleton est fait avec des fibres de bambou et déjà utilisée pour le quilt aux triangles rouges . Toujours très satisfaite du résultat et de sa tenue depuis toutes ces années.. et facile à quilter.


 D'abord le molleton sur la doublure.
Le fait d'enrouler le top et le molleton séparément sur des grandes barres facilite grandement leur positionnement sur la table, qui évidemment est une table de dimensions tout a fait ordinaires.


Et heureusement que le plateau de la table du jardin est formé de planches bien droites, ce qui permet d'épingler et de faufiler dans les rainures. Merci Ikea :)

Un peu d'aide intellectuelle pour maintenir le tout .
Très représentatif de notre vie de famille ...


Et puis le week-end suivant, finition du sandwich avec fixation du top sur le molleton et la doublure déjà assemblés.


Toujours fan de la technique des barres

Vue d'ensemble
Vue détaillée de la bordure
J'avais pensé mettre des cœurs sur tout le long de la bordure, mais j'ai abandonné...  Cela ne nous plaisait pas tellement, ni à moi, ni à la future récipiendaire qui suit les travaux de près.  


et le matelassage peut commencer.

Je me donne 3 ans...

 

mercredi 1 avril 2015

Arsenic et vieilles dentelles

Je fais un peu de rangement et j'ai retrouvé ceci.

Des jolies petites dentelles.
Je ne me rappelle pas du tout d'ou elles peuvent bien provenir.




Moi je les trouve très jolies et très fines, mais je ne les utilise pas dans mes ouvrages.  Mais d'autres le font avec beaucoup d'amour comme ici.
Faites un tour sur son blog, ses quilts sont des merveilles.

Supergoof-quilts

Au fil du temps, j'ai "hérité" quelques restes de vieilles boites à couture diverses et variées.

J'aime ce mot d'héritage, car pour moi quelque part, ces modestes bouts de bobines, dentelles, rubans et autres petites choses qu'on peut trouver dans ces boites et paniers, me font penser aux personnes qui les ont touchées, utilisées et qui ne sont plus, et que souvent je ne connais même pas. 


Mon dé à coudre fait également parti de ces petits trésors.
Je le chéris, parce qu'il me va parfaitement et qu'il est très beau.
Je sais juste qu'il a appartenu à une religieuse qui est décédée depuis longtemps et sa boite à couture m'a été donnée par une tante de mon mari, également religieuse et décédée aussi depuis un certain temps déjà.

Et l'ouvrage sur lequel j'expose mes trésors ?
Quelque chose en cours dont je ne connais pas encore la destination finale mais qui me sert à expliquer ce qu'est le matelassage et le patchwork...

Bonne journée à vous tous




 

dimanche 8 mars 2015

Raccommodages

En ce moment, je travaille beaucoup sur le top des petits paniers.
Mais pour varier un peu ce blog, je vous montre surtout mes bricolages, projets et autres travaux d'aiguille au fil de l'eau.

Aujourd'hui pour varier les plaisirs j'ai raccommodé un pull de mon mari.

Mon mari a les coudes très pointus.


Il m'a demandé de lui coudre des coudières.

Trop paresseuse par aller en chercher en ville, j'ai scanné mes tissus....avec la ferme intention de faire des coudières un peu plus sexy que ceux que l'on trouve dans le commerce....

Donc voici un exercice d'appliqué :

J'ai coupé dans de la vlieseline 2 ovales, repassé sur l'envers du tissus
faufilé le bord , puis tire sur le fil pour resserrer le bord et faire un beau ourlet.

un petit coup de fer pour fixer


Du fussy cutting pour centrer les motifs

La réaction un peu surprise de mon mari


Petites vaches et poules en mode pop-art ne ressemblant pas à première vue à des coudières comme il se les avait imaginés.

Fixés avec un petit point d'appliqué




et voici le résultat final


Et qui est content de retrouver son pull préféré customisé avec amour ?

 

dimanche 1 mars 2015

Jupettes


Non, ce ne sont pas les collaboratrices de M. Juppé,
mais trois petites jupes faites dans de beaux tissus.

Comme ce sont des tissus de haute couture, assez structurés, je me sers du freezerpaper.

Je copie le patron sur le freezerpaper que je peux ensuite repasser sur le tissu.  Ensuite je marque le contour du patron en le faufilant...


Idem pour la doublure.  Mais là je peux tracer le contour du patron au crayon.
Même sur la doublure le freezer paper c'est génial.  On ne s’embête plus avec le tissu qui glisse partout. 


Puis, un petit tour à la surfileuse qui surfile et coupe en même temps.

Donc du coup j'en ai préparé trois !
La petite croix sur la doublure noire marque la pointe de la pince du dos.


Pendant ce temps, ma fille surveille l'avancement des travaux tout en cousant un galon sur une petite veste qu'elle s'est faite toute seule.



Et voici les jupettes finies





petit détail de finition.


et photo de groupe sur le perron de l'Elysée !