Pages

Des boites à chaussures, à photos, à tissus, de couture, à thé, à bijoux...
Des boites en fer, en carton, en bois, en osier pour ranger, oublier et retrouver...
Des bobines pour la couture, le plaisir des couleurs et les promesses qu'elles contiennent...

Ne croyez pas que je sois ordonnée, c'est loin d'être le cas ... mais on ne sait jamais !

vendredi 25 août 2017

Petits Paniers @ShoppingQueen


Enfin, il est fini, le quilt pour ma fille aînée.
Fini le matelassage !


Je suis ravie, car j'ai mis que deux ans à le faire au lieu des trois que je m'étais données.


Bon, je n'ai pas matelassé nuit et jour d'affilée, mais l'année dernière, je me suis réinscrite dans un club de Patchwork et cela m'a permis d'y travailler régulièrement sur une base hebdomadaire sous les regards bienveillants de mes copines.


Le matelassage est simple, dans les coutures afin de former un quadrillage régulier.  J'ai également fait quelques contours de panier, mais vite abandonnée. Tourner et retourner un grand ouvrage n'est pas agréable.

Pour les bordures, un zigzag en écho de la bordure.  J'ai également tronqué les angles du quilt, car je trouvais que cela le finissait bien.


Quand je matelasse, je me protège toujours le majeur et l'annulaire de la main droite avec un bout de scotch transparent. C'est pour le moment la meilleure façon d'éviter les ampoules.


Je quilte avec deux dès, un sur le majeur de la main droite et un sur l'index de la main gauche (pour rebondir), et le scotch évite le frottement du dé sur le majeur et le frottement du fil sur l'annulaire. Si je ne fais pas, j'attrape des ampoules qui mettent quelques jours à guérir, pour ensuite se transformer en durillons. 

Un beau label pour finir le tout.
C'est la première fois que je fais un "vrai" label. Souvent, il n'y avait rien, ou une petite broderie au point de croix sur l'endroit du quilt même, généralement le nom du récipiendaire et l'année de finition.


Les paniers sont appliqués sur des carrés de tissus clairs.  Certains fonds sont eux même des 4 patch, car j'avais reçu un petit charm pack de carrés de 2" et comme ça j'ai pu les utiliser.  Du coup les paniers n'ont pas le petit losange. Sauf un... Cela permettra aux enfants de chercher avant de s'endormir !
Le modèle du paniers a été librement inspiré du quilt "Trick and Treat" du livre "When the cold wind blows" de Blackbird Designs, mais arrangé à ma sauce évidemment.



Une bordure rayée pour la finition. Ce tissu est de la même gamme que le tissu rayée beige et crème.  C'est un pur hasard. Mais le rouge est exactement le même que celui de la toile de Jouy du dos.

Voilà il ne me reste plus qu'à finir la bordure finale et de prendre des belles photos de l'ensemble.

Bien à vous

Jeanine


















 

lundi 31 juillet 2017

Quilting Bee à la Française
Le sablier furtif


Voici donc venu mon tour d'être la reine du mois !


Ma prédiliction pour les scrap quilts, de préférence monochromes (mais pas si monochromes que cela), et le concept des "disappearing blocs" présenté par Alice sur son blog et également choisi par notre reine de février Sandrine, m'ont incitée à chercher sur le net un bloc permettant d'associer ces deux facettes.

Mon choix s'est porté sur le bloc "Disappearing Hour Glass" que pour notre quilting bee à la française j'ai baptisé tout simplement le 
"Sablier furtif"

Le Bloc

Le bloc de base, un 4 patch composé de 4 blocs HST (les demi triangles carrés) est un bloc basique du patchwork.
Ce bloc, une fois coupé en 9 parts égales, permet beaucoup de variantes.


Couleurs

Voici un collage dans lequel j'ai essayé de définir la palettte des couleurs. Le concept du sablier furtif trouvé, il fallait le mettre en musique !


Le bloc est composé de 2 valeurs

Tissu A :

Tissus à fond bleu moyen, bleu roy, bleu foncé, bleu jean presque neuf, bleu marine, indigo, violets, lavande, à petits ou grands motifs ton sur ton ou non, à rayures, à petits carreaux tissés, du batik.... Des tissus, qui vus de loin ou de près peuvent passer pour du «bleu»

Tissu B

Tissus à fond blanc, blanc cassé, beige clair ou pastels très délavés avec des petits motifs bleu marine, bleu roy, violet, gris foncé, toiles de jouy, vichys, rayures fines, pois, petits écossais clairs, et en cas de force majeure, un bout de la chemise préféree de vos hommes....mais de préférence pas de tissu blanc uni ou ton sur ton.


Realisation du bloc

Le bloc fini mesure 10.5 inches fini et avec les marges de couture 11 inches.

Les instructions de réalisation sont donc pour 2 blocs. Si vous ne pouvez qu’en faire un seul ce sera très bien aussi. Mais en coupant directement les tissus pour 2 blocs on peut jouer un peu plus et les blocs auront un rendu plus scrappy !
Toutes les marges de couture sont de 0.25 inch.

1. Bloc sablier

Dans les tissus A et B, couper respectivement 4 carrés différents de 7 inches de coté. (4 bleus et 4 blancs).
Si vous voulez ne faire qu'un seul bloc, prenez simplement deux carrés différents de chaque couleur.



Tracer une diagonale sur le tissu clair. Superposer endroit contre endroit un carré A et un carré B et coudre à 0.25 inch de chaque côté de la diagonale.

Couper le long de la diagonale, et ouvrir en repassant les coutures vers le tissu foncé. Vous obtenez 8 carrés bicolores que vous ajustez à 6.25 inch de côté.



Assembler pour obtenir deux blocs sablier en disposant les tissus de telle façon à ce que les blocs ne se ressemblent pas.

Chaque bloc mesurant 12 inches de côté.


2. Le sablier furtif

Couper le bloc obtenu en positionnant la règle à 2 inches de la couture du milieu afin d’obtenir 9 carrés de taille identique de 4 inches de côté chacun.

Et maintenant, pour obtenir le sablier furtif, on tourne les carrés comme sur le schéma ci-dessous. 1/2 tour pour les carrés d’angle et 1/4 de tour pour le carré central.

Vous pouvez même intervertir les carrés du milieu !

Voilà ! Il ne reste plus qu’assembler les 9 carrés pour obtenir un bloc qui devrait ressembler à ceci.



Le bloc ainsi obtenu mesurera 11 inches de coté ce qui donne un bloc fini de 10.50 inches incorporé dans un quilt.

Simulation du quilt fini

Un petit montage photo pour donner une idée du quilt fini. Je souhaite le faire assez grand pour qu’il puisse servir de couverture ou de couvre lit. J’ai déjà investi dans un beau tissu pour la bordure.

J'espère que le quilt fini sera plus chatoyant par les différentes nuances de bleus,  que le montage qui a été réalisé par la multiplication d'un seul bloc.

Lequel des montages preférez-vous ?




Je vous souhaite de très bonnes vacances et à bientôt !

Jeanine

samedi 25 février 2017

Toile de Jouy et rebelote...


Vous vous rappelez les sacs que j'ai faits en Toile de Jouy il y a quelques années ?
Et bien il me restait de la toile rouge.



Je m'en suis servi pour recouvrir la table à repasser qui se trouve dans mon atelier de couture.... Eh oui, ça évite de courir chaque fois à la buanderie dans la cave pour repasser mes patch et comme ça pas d'excuse pour les enfants : "Je n'ai pas pu faire mon repassage, car la table à repasser a disparu...."



C'est joli n'est-ce pas ?

Et puis je me suis fabriqué une "planche" à repasser avec une une vieille planche, une vieille serviette de toilette, le tout dans une housse en toile de Jouy et voilà :  Une planche d'appoint pour me servir de mon petit fer.



Ce n'est pas mignon tout ça ?

N'ayant plus de planche à repasser à recouvrir, celle de la cave ayant reçu une belle housse verte .... (Oh non c'est le même tissu que le fond de mon blog - 
faudrait que je me fasse soigner...)

J'ai cousu un pantacourt pour ma petite fille.
Heureusement qu'elle est encore trop petite pour lire mon blog, sinon je crois qu'elle ne le mettrait jamais !!


Et maintenant il faut que j'en rachète de la toile, car je me ferais bien un pantalon rien que pour moi !!

Ou une robe ?

On verra bien !







dimanche 19 février 2017

Quilting bee à la française !



Alice, l'auteure du blog "Blossom Quilt & Craft" a organisé pour cette année un quilting bee auquel je vais participer.

 Blossom Quilt & Craft

Cette initiative me ravit et je suis très motivée.

Un quilting bee était à l'origine une réunion de quilteuses qui se retrouvaient pour coudre et matelasser ensemble un quilt. Comme des petites abeilles besogneuses.  A l'époque c'était aussi un événement social permettant aux femmes d'une communauté (parfois dispersée) de se retrouver ensemble.



Ce quilting bee à la française est constitué d'un groupe de 12 personnes. (moi c'est celle qui porte des lunettes, et on voit même la petite puce d'Alice qui attend avec impatience son quilt)

Chaque mois, chacune à son tour, est nommée "reine" de la ruche et elle envoie à tout le groupe les instructions pour coudre un bloc.  Elle indique la taille, ses préférences pour les couleurs à utiliser et puis chaque petite abeille du groupe a un mois pour faire un ou deux blocs qu'elle envoie ensuite à la reine.

Nous avons reçu les premières instructions début janvier, et Alice notre reine nous a demandé de lui faire un bloc "Coeur".
Voici quelques participations et un aperçu du résultat à venir.



Pour le mois de février c'est Corinne qui a l'honneur d'être notre reine, et elle nous a demandé de lui faire ce mois un bloc comme celui-ci :


et voici mon interprétation

 

Comme je couds essentiellement à la main, cela me fait plaisir de me replonger un peu dans les méthodes de coupe au cutter et la couture machine.  Avec un peu trop d'enthousiasme peut-être, car j'ai du découdre...ayant confondu l'endroit et l'envers !


Et maintenant j'attends impatiemment le mois de mars !

jeudi 29 décembre 2016

Cartonnage


Un stage de cartonnage - une envie qui me tenaillait depuis bien de temps.
Faut bien justifier le titre du blog n'est-ce pas ?
Je me suis décidée. 


Et voici le résultat




Une mallette à malices !

C'est un stage d'une journée, organisé par Dominique Augagneur.  La formule m'a beaucoup plue. plus d'infos par ici

La mallette est devenue une belle boite à couture qui a trouvée sa place chez ma belle-fille.

Vous souhaitant tous une très bonne année 2017, 
je vous dis à très bientôt !





lundi 13 juin 2016

Vie de Chateau

Non je n'ai pas gagné au loto.
Non, je n'ai pas hérité.
Je n'ai pas non plus dévalisé un banque...


Nous avons passé le week-end chez notre fils, qui lui non plus,
n'a pas gagné au loto, ni hérité, ni fait fortune d'une façon ou d'une autre, mais chez qui nous avons fêté le baptême de notre petit-fils.

Pour l'occasion, nous avons logé dans des chambres d'hôtes qui se trouvent dans le chateau avoisinant.

Les chambres sont belles et accueillantes.


Les lits sont couverts de quilts ou de boutis.


Sur les murs ou en guise de têtes de lit, tout le château est décoré
avec des tapisseries,


qui à la première vue ont l'air anciennes.
mais ce sont des patchworks, piécés et/ou appliqués avec des embellissements, faits entre autres avec des velours, des tissus d'ameublement, des toiles de Jouy, des tapisseries au point de croix.

Un vrai travail d'art.

J'adore !

Et un grand bravo à cette artiste dont je ne connais malheureusement pas le nom.

Et si jamais vous faites un petit tour dans le Périgord, je vous recommande chaudement ce lieu magnifique.





 

lundi 25 avril 2016

Tissu fetiche


vous connaissez,

Le coupon de tissu irresistible dans une solderie et qu'on ne peut absolument pas résister.

Je me suis toujours amusé avec la couture, même bien avant le patchwork.  
Et je conserve, je range, je perds, j'oublie et.....
je retrouve.
Ce tissu, on le retrouve aussi dans quelques patch

Ici, plusieurs fois dans la couverture d'Emilie


Ou ici, sur le couvre-lit de Paul,


Ou ici tant que petit panier.
Le matelassage avance, lentement mais sûrement


Je l'ai acheté il y a presque 30 ans chez Toto
A l'époque je me suis fait une jupe culotte 
et dans l'enthousiasme de la création (le flow !!!!)
un bloomer pour mon fils et....
une collerette pour mon chat !


Les enfants s'amusent

 

samedi 25 juillet 2015

L'école est finie...

et le top de mes petits paniers aussi !!!
Enfin !

Et maintenant le matelassage. Le top vu en entier mais pas encore tout à fait fini.  Les bordures ont pris un peu plus de temps que prévu.


Pour le mettre en sandwich, j'ai bien pris mon temps, car le quilt est grand (2.75 * 2.75) et la doublure, une toile de jouy que j'avais précieusement gardée, ne fait que 2.80 m de large.  Donc pas beaucoup de marge !
J'ai procédé en 2 temps. D'abord le molleton sur la doublure.

Le molleton est fait avec des fibres de bambou et déjà utilisée pour le quilt aux triangles rouges . Toujours très satisfaite du résultat et de sa tenue depuis toutes ces années.. et facile à quilter.


 D'abord le molleton sur la doublure.
Le fait d'enrouler le top et le molleton séparément sur des grandes barres facilite grandement leur positionnement sur la table, qui évidemment est une table de dimensions tout a fait ordinaires.


Et heureusement que le plateau de la table du jardin est formé de planches bien droites, ce qui permet d'épingler et de faufiler dans les rainures. Merci Ikea :)

Un peu d'aide intellectuelle pour maintenir le tout .
Très représentatif de notre vie de famille ...


Et puis le week-end suivant, finition du sandwich avec fixation du top sur le molleton et la doublure déjà assemblés.


Toujours fan de la technique des barres

Vue d'ensemble
Vue détaillée de la bordure
J'avais pensé mettre des cœurs sur tout le long de la bordure, mais j'ai abandonné...  Cela ne nous plaisait pas tellement, ni à moi, ni à la future récipiendaire qui suit les travaux de près.  


et le matelassage peut commencer.

Je me donne 3 ans...